Franchement, je n'étais pas partie pour m'attaquer au marronier galettes des rois... Mais comme La Montagne m'a sollicitée pour donner ma version, je me suis laissée tenter. Et ça a été l'occasion pour moi de me pencher sur le sort de l'angélique, cette jolie tige verte qu'enfant, je dédaignais consciencieusement... J'étais bien bête! Et bonus ultime, vous pouvez choisir de faire cette galette avec ou sans produits laitiers et gluten.

La galette des rois la plus classique est toujours la meilleure. Celle qui comme la Madeleine du petit Marcel nous renvoie à notre enfance et aux choix cruciaux à faire sous la table familiale. Si vous avez un peu de courage et de temps, préparez d’abord un peu de crème pâtissière, pour « alléger » un peu votre crème d’amande (la crème frangipane, c'est 1/3 de pâtissière et 2/3 de crème d'amande), et si vous êtes pressé, respectez juste ces règles d’or : choisissez avec amour vos produits, cuisinez avec tendresse et pensez à ceux que vous aller régaler. Le reste suivra !

La fantaisie 2018, un trait de verveine du Velay (ou de liqueur d'angélique), et pourquoi pas quelques morceaux d’angélique confite, pour donner à votre galette la couleur de l’espoir et du terroir.

 L’angélique est en effet une plante emblématique de notre terroir auvergnat. L’association Puy Confit, à laquelle adhère nombre de confiseurs et confituriers auvergnats promeut sa conservation et pousse les artisans à décliner cette plante merveilleuse en liqueurs, pâtes de fruits, sucres d’orge, et confits. L’angélique, c’est « l’herbe aux anges » "Elle est connue depuis l’Antiquité et les médecins de la Renaissance, qui la surnommaient « racine du saint-esprit », savaient ce qu’ils faisaient en la prescrivant contre de graves maladies : de l’angélique en poudre dissoute dans du vin a, rapporte Paracelse, sauvé de nombreuses vies lors des grandes épidémies de peste." (article à lire sur Rebelle-Santé, merci les Jardins de Nicolas pour sa veille internet efficace et rapide).   Alors c'est bien beau les vertus pharmaceutiques, mais le goût dans tout ça? Et bien, je suis allée à la boutique "les délices des Puys" tenue par Hélène Martin, présidente de l'association Puy Confit, pour qu'elle me conte tout cela. Ce petit bout de femme connaît tous les trésors sucrés de notre région et n'est pas avare de conseils, d'anecdotes et d'histoires. J'ai découvert chez elle une liqueur d'angélique vraiment très surprenante, bien plus parfumée que les bâtons d'angélique à vrai dire. Elle a des saveurs d'aneth, de coriandre en grain, et en feuille qui laisse imaginer des mariages sucrés et salés très intéressants. A tester, vraiment!

 

angélique

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

 2 pâtes feuilletées (avec ou sans gluten)

125 g d’amandes entières

125 g de sucre blond

100 g de beurre (ou d’huile de coco pour une version sans produits laitiers)

2 œufs

1 cuillère à soupe de Verveine du Velay (ou de liqueur d’angélique !)

2 bâtons d’angélique confite

1 jaune d’œuf pour la dorure

1 fève, évidemment

 

Moulez les amandes en plusieurs fois dans un moulin à café ou au mixeur par à-coups. (moulez, du verbe moudre... Et non de mouler....)

Fouettez le beurre mou ou l’huile de coco avec le sucre blond, jusqu’à obtenir un mélange crémeux ( le batteur aide beaucoup à la tâche ).

Ajoutez les œufs entiers et continuez à fouetter. Terminez avec la poudre d’amande et le trait de verveine (selon votre goût).  Mêlez à votre crème d’amande l’angélique en petits dés.

Détendez le jaune d’œuf avec un peu d’eau pour la dorure.

Abaissez la première pâte feuilletée sur la plaque de cuisson. Couchez votre crème d’amande sur cette base en laissant un peu de bord. Déposez votre fève. Passez au pinceau un peu de dorure sur le pourtour. Recouvrez de la deuxième pâte. Dorez toute la surface puis bordez la galette en pinçant et en remontant le bord pour former un serpentin régulier. Faites une petite cheminée au centre et dessinez au couteau les décorations de votre cru.

Enfournez votre œuvre pour 30 à 40 minutes à 180°.

Choisir des amandes bio entières permet de faire des économies et d’être sûr de leur origine. Amis clermontois, vous pouvez aussi vous les procurer non bio mais de Provence chez Paul Lopez, au Nougat des Arts et craquer en même temps pour ses divines créations…

 Si vous avez un superblender, Vous pouvez mixer le sucre en sucre glace pour plus de finesse.

Si vous mettez de l’angélique, vous pouvez baisser un peu la quantité de sucre proposée.

Longue vie aux rois, aux reines et à tous les autres !