Et bien voilà, les vacances sont définitivement déclarées... Vous voici avec Gudule et Séraphin juniors à occuper pendant deux semaines, si on n'a pas la chance d'avoir des grands-parents compatissants dans les parages.

Alors si comme moi, vous n'avez pas été assez prévoyant, et que vous avez loupé les inscriptions pour les ateliers jeunesse proposés par les Médiathèques (autour des festival Nicéphore et Transurbaines),

pour les ateliers artistiques du FRAC,

que vous hésitez à les emmener aux spectacles jeunesse proposés par le Café Défonce de Rire (qui peuvent vous occuper la journée)

ou au Festival "Juste pour deux mains" au Cendre,

et que niveau Origami, vous êtes persuadés que vous atteindrez très vite vos limites et que Gudule et Seraphin juniors s'en rendront vite compte (n'est pas Tetsuya Gotani qui veut!) 

Je vous propose un petit atelier cuisine sans gluten ni produit laitiers mais qui passera les doigts dans le nez (mais pas trop parce que c'est cracra quand même), avec le must have de la saison: la crème de marron, qu'on ressort de la souillarde (le placard de la cuisine, pas celle qui met les doigts dans son nez)

Cette année (comme beaucoup d'autres, avouons-le) je n'ai pas fait ma crème de marron maison... Mais sinon, vous avez la recette par ici (Message ultra vintage, puisqu'il a 8 ans! le temps passe!)

Les boîtes de crème de marron classiques et courantes fonctionnent très bien pour cet usage... (même si j'ai tendance à me faire un petit auto"bouh!" parce que ce n'est pas bio et bourré de sirop de glucose et que le sirop de glucose, ce n'est pas bon du tout du tout...)

Recette ultra facile, ultra réconfortante et ultra "bois et sous-bois", donc "sorcières", donc "halloween".

WP_20161016_003

Les ingrédients:

500g de crème de marron

4 oeufs

60 g de farine de riz

50 g d'huile de coco

100 g de chocolat noir

un trait de rhum

Préchauffez votre four à 180°C. Séparez les blancs des jaunes de 4 oeufs, dans deux culs de poules.

En cette saison, mettez à tiédir votre huile de coco dans un récipient en profitant de la chaleur montante de votre four...

Ajoutez aux jaunes la crème de marron, puis la farine de riz, et lorsque vous obtenez un appareil bien homogène, incorporez l'huile de coco tiède.

Parfumez avec le rhum (si vous aimez bien sûr!). 

Montez les blancs en neige bien ferme et ajoutez-les délicatement à la préparation à la crème de marron, à l'aide d'une maryse souple. 

Hachez grossièrement le chocolat noir avec un gros couteau pour en faire des pépites. Incorporez-les à la pâte. 

versez tout cela dans un moule graissé et enfournez pour 30 minutes environ, pas beaucoup plus, pour que le gâteau reste bien moelleux. 

Dégustez encore à peine tiède avec un chaï ou un jus de pomme chaud (il paraît que ça se fait, et c'est beaucoup plus digeste qu'un chocolat chaud!)

11906337_998109100241641_1962943923_n

 

Ah et si vous préférez la version Origami, voici deux réalisations de Tetsuya gotani de l'association JANA, pour vous inspirer un peu... Les doigts dans le nez on disait!

 

InstagramCapture_73a534a3-3ad7-4b22-8472-96e6dd786484

InstagramCapture_388b42d3-fad3-4b71-b42c-b4c13b737a6d