Mais que ça fait du bien un peu de soleil!!!! Et franchement on le savoure avec une délectation sans pareille cette année, limite si on ne dépose pas une petite fleur des champs au sommet du monument du plateau de Gergovie, pour remercier les dieux capricieux.... (tiens, j'aurais dû...Pour conjurer le mauvais sort... Note pour plus tard)

InstagramCapture_3a693596-649b-4465-b7f0-2c23b1edca10

Nous sommes donc partis en famille faire le tour du plateau de Gergovie (sans idée derrière la tête!) comme tout bon clermontois qui sort son nez par sa fenêtre, admire le soleil, voit quelques nuages sur les puys, et décide de tenter sa chance un peu plus au sud...

Une bien jolie balade, à la portée de mes fillettes qui hurlaient à chaque fois qu'elles voyaient un "Papillon Jaune!" (la balise du chemin de petite randonnée spécial famille). Ghislaine en parlait si bien récemment, que je ne vous referai pas le topo ici. (Admirez sa photo de nuages moutonnant au dessus du troupeau de ... moutons, ma préférée: quelle talent cette Gigi!)

 

la hutte gauloise

La terrasse de La Hutte Gauloise

 

De quoi nous aiguiser l'appétit avant d'aller déjeuner à La Hutte Gauloise. Cela faisait un moment que je voulais tester ce restaurant et la venue d'une tante de Toulouse à qui il fallait vendre l'Auvergne et ses merveilles, m'a paru la meilleure des occasions.

Nous nous sommes installés en terrasse: le spot idéal pour discuter tranquille en laissant ses enfants s'égayer joyeusement sur les balançoires, toboggans, jeux gonflables et autres tourniquets du lieu.

Le service a débuté prestement, les plats des filles ont été emmenés presque si tôt commandés, et faisaient bien envie: Menu enfant 9 euros, avec au choix, aiguillettes de poulet panées (le nuggets moins bête qu'un nuggets) et frites maison, ou saumon; puis boule de glace ou mini cornet de murat qui avait tout d'un maxi!

Les fauves repus, les grands ont pu se sustenter à leur tour. Je n'ai pas fait honneur à la truffade comme Ghislaine, même si les assiettes et les poelons qui passaient avaient l'air de se défendre. Nous avons plutôt opté pour le menu terroir à 19,50 euros, entrée plat et dessert. Rien à dire niveau tarif et niveau qualité surtout!

En entrée, l'aumonière de langue de boeuf, sauce gentiane, était à la fois vieille France et originale: la gentiane amenait une amertume peu courante (corrigée par un peu de sucre pour rassurer les palais) et les légumes n'étaient pas oubliés tout de même.

Aumonière de langue de boeuf à la gentiane

En plat, ma papillotte de truite était cuite à point. Une petite feuille d'oseille et une tranche généreuse de tomate, lui amenaient encore plus de moelleux. Le paleron à la sariette et les travers de porc à la myrtille suivaient également cette ligne directive: des produits frais, traditionnels, pas vraiment glamour sur le papier mais parfaitement cuits et mis en valeur.

papillotte de truite à l'oseille

travers de porc à la myrtille

Enfin, nous avons tous craqué pour les cornets de Murat, et j'ai même fait une entorse à ma règle d'or: ne jamais prendre de chantilly au restaurant pour ne pas avoir à râler que c'est encore de la crème en bombe... Et j'ai bien fait! Le cornet était léger, croustillant, copieux, maison (surtout!) et assorti de fruits de saison en pagaille: pêches, mûres (que l'on aurait dit ceuillies direcetement sur les petits chemins du plateau), fraises... Et la chantilly était divine.

cornet de murat

Magma, La Tour de Pierre

Les vins régionaux sont bien mis à l'honneur (et pas que la Cave Saint Verny!), et la cuvée Magma de la Tour de Pierre, 100% gamay (21 euro la bouteille) était très agréable (une fois oubliée l'étiquette ultra années 80. Ah l'esthétique auvergnate!)

Petit bémol, le service s'est fait beaucoup plus poussif à partir de l'entrée. ais pour leur défense, ils avaient 2 gros baptêmes à gérer en plus du passage.

La Hutte gauloise est vraiment une adresse à conseiller pour un repas de fin de semaine ou même une pause déjeuner où l'on prend le temps de déconnecter...

La main du chef est bien présente et inventive, une bonne surprise pour un restaurant situé sur un site touristique.

Et note pour ma maman: les toilettes ont été refaites et sont tout à fait présentables (Mauvais souvenir de La Hutte version précédente) ;-)

La Hutte gauloise

Plateau de Gergovie.

63670 La Roche Blanche. 

Tél. : 04 73 79 40 11

contact@la-hutte-gauloise.com