Aujourd'hui, c'est la Journée Mondiale de l'alimentation dont le thème est: “Des systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition”. Mouais, ça vous laisse de marbre... Je peux comprendre que cela paraisse légèrement abscons... Pour faire un peu plus simple et pédagogique, dans de nombreux pays, on se focalise sur le gaspillage, un des rouages grippés de notre système alimentaire.

Timing parfait pour un retour sur la Fête des légumes biscornus d'ANIS étoilé. Parce qu'on ne peut pas faire plus raccord, samedi 12 octobre avait lieu la première Disco Soupe auvergnate.

DSCF9111

Cela faisait longtemps que nous l'attendions (enfin, au moins moi...) et la journée a été à la hauteur de nos espérances (enfin des miennes...). C'est l'association ANIS Etoilé (dont j'avais interviewé 3 membres en avril dernier, et que je n'ai plus quittée depuis...) qui s'est chargé de l'organisation de cette grande première au coeur de la Limagne.

Petit rappel pour la poignée de non-initiés subsistant en France, les Disco Soupes sont des évènements festifs et décomplexés pendant lesquels on cuisine les fruits et légumes qui seraient passés à la benne s'ils n'avaient pas rencontré l'affection inespérée d'une bande d'activistes anti-gaspillage alimentaire qui passaient par là.

Il faut savoir qu'entre ce que nous jetons sur nos plateaux, dans nos assiettes, et avant même la mise en rayon en grande surface, nous gaspillons un tiers de ce que nous produisons. De quoi sérieusement se mettre à réfléchir, et à réagir.

Toujours slowfoodienne convaincue, je suis depuis le début les aventures des Dis'copains via les newsletters de l'association.  Les premières disco soupes ont eu lieu en Allemagne, et le phénomène a vite pris de l'ampleur: un peu de militantisme, de la bonne humeur, de la cuisine et de la musique en live, la sauce ne pouvait que prendre! C'est le Slow Food Youth Network (la bande de joyeux jeunots qui portent haut les couleurs de Slow Food) qui a validé la formule. Des étudiants français ont rapporté le concept dans leurs valises et ont commencé à lutter contre le gaspillage alimentaire en dégainant les économes. La presse s'est vite intéressée à ces fêtards responsables qui ont comme devise "l'oignon fait la force!". Ils ont même été intégrés aux groupes de travail convoqués par Guillaume Garot, ministre délégué à l’agroalimentaire, pour élaborer le pacte du 14 juin contre ce fléau des temps modernes. Le but: "diminuer par deux le gaspillage alimentaire dans notre pays d’ici à 2025."

L'année dernière, j'ai rencontré trop brièvement, un des porte-paroles du mouvement, Bastien Beaufort à Turin, lors du Salon du Goût Slow Food. Le Slow Food Youth Network proposait des ateliers pour passer le relai à de nouvaux Dis'copains.

Depuis lors, je tâtais le terrain pour organiser une Disco Soupe version bougnate. Mais j'avoue que sans bras vaillants autour de moi, je baissais les miens... Alors lorsque les filles d'Anis Etoilé m'ont dit en avril qu'elles organisaient une Fête des légumes biscornus au Biau Jardin le 12 octobre, j'en ai profité pour tenter la greffe de projet...

Et voilà comment nous nous sommes retrouvés sous la pluie à éplucher des légumes en écoutant les ritournelles du groupe Libre'Zai.

IMG_3823

IMG_3828

Gilles Lesbres du Biau Jardin nous avait fourni des caisses et des caisses de légumes qu'ils ne pouvaient pas mettre dans les paniers (d'ailleurs quand on a vu les piles de cagettes, on a pris peur...), Raphaël de l'Eau Vive nous avait aussi gardé ses rebuts et la Biocoop n'était pas non plus de reste....

De quoi largement nous occuper dans la serre du Biau Jardin.

Et à notre grande surprise, les gens sont venus dés 14h00 pour profiter des animations "Fête de la Science" concoctées par Nathalie et Céline d'ANIS étoilé, avec l'aide de Noëlle Guix, professeur d'agronomie à Vetagro (la Madame fosse péda de la journée, qui a passé l'après-midi sous les pieds des curieux avec la pluie qui lui dégoulinait sur le visage) et de Gilles Lesbres qui comptait son Biau Jardin, l'insertion professionnelle et l'agriculture biologique avec passion.

Catherine Philippe nous avait aussi préparé une belle exposition de photographies de légumes biscornus, et les bénévoles étaient en nombre pour transformer la serre en salle des fêtes.

IMG_3838

IMG_3837

IMG_3825

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une bien belle journée en somme qui s'est terminée au coin du feu pour déguster toutes les préparations qui n'auraient pas dû voir le jour, si l'on écoutait les diktats de la grande consommation. 70 personnes ont été rassasiées dans la bonne humeur et beaucoup d'autres auraient pu l'être si nous avions été au coeur de Clermont-Ferrand.

Alors, quand programmons-nous la prochaine Disco-Soupe au Marché Saint-Pierre? Et qui pour plonger les mains dans les bassines?

IMG_3842

IMG_3843

IMG_3844

IMG_3846