Complètement débordée en ce moment! Entre une inauguration du premier espace de Coworking à Clermont-Ferrand, Epicentre, des animations en AMAP, une opération Foodtruck avec les Volailles Fermières d'Auvergne et de nouvelles envies à réaliser, j'ai oublié de publier les dernières recettes de la Fête du Bleu à Riom-es-Montagne.

Heureusement que Christiane, qui avait dégusté les whoopies et voulait les refaire m'a rappelée à l'ordre!

Apparemment, le terme Whoopies en avait intrigué plus d’un à Riom-es-Montagne… Et ailleurs aussi auparavant.

Les whoopies, ce sont des petits gâteaux ronds que l’on colle deux à deux avec une petite garniture, comme les macarons. Comme la recette est plus simple que celle des macarons, c’est un bon début pour les enfants (et pour les grands) pour commencer à jouer de la poche à douille.

Du Bleu d’Auvergne version apéritive, une tentative plutôt appréciée par les exposants et bénévoles, pour lesquels, au péril de ma vie, et de celle de Françoise, ma bénévole attitrée, nous avons bataillé lorsque les derniers badauds faisaient mine de se jeter sur les plateaux que nous préparions…

La photo est peu flatteuse, mais dans votre cuisine, tranquillement installé, vous arriverez à un résultat au top!

 

IMG_3366

Pour les coques :

180 g de farine semi-complète

1 cuillère à café de levure chimique

75 g de beurre très mou (à la limite de la déconfiture)

2 œufs

20 cl de lait

30 g de pignons de pin (ou de noix…)

Sel/poivre

Herbes arvernes ou un peu d’origan.

Pour la garniture :

100 g de bleu

100 g de faisselle

Sel/poivre

Germes de betterave rouge

 

Fouettez le beurre avec les œufs pour obtenir un mélange suffisamment homogène et mousseux. Ajoutez peu à peu la farine à laquelle vous avez mélangé la levure. Ça force sur le bras mais il ne faut pas faiblir pour éviter les grumeaux. Détendez tout cela avec le lait que vous versez au fur et à mesure… Salez, poivrez, herbez. (les herbes arvernes sont un joli mélange d’ail des ours, de petites fleurs et d’origan que prépare Véronique Vaudable, Oxalys. Si vous n’en avez pas improvisez avec un peu d’origan, de thym etc…)

La pâte doit être liquide sans plus, comme une pâte à gâteau. Jouez sur le lait ou la farine pour obtenir une texture homogène et qui vous semble tenir le coup dans une poche à douille…

Parce qu’on passe sans transition à l’étape « couchage ».

Préchauffez votre four à 180°C.

Remplissez une poche à douille de votre appareil.

Sur des plaques recouvertes de bonnes feuilles silicone ou de papier sulfurisé, coucher des petits tas de pâtes de la grosseur d’un petit macaron. Attention, ça coule vite, alors soyez agiles et séparez bien vos coques. Déposez dessus 1 ou 2 pignons.

Glissez au four pour 8 à 10 minutes (jusqu’à ce que les bords deviennent dorés)

 

Recommencez jusqu’à épuisement des stocks.

Préparez votre garniture en écrasant à la fourchette du bleu et du fromage blanc. Poivrez légèrement, salez si besoin…

Collez deux à deux les coques de whoopies avec un peu de farce au bleu, et quelques germes de betterave rouge.

Dégustez bien vite avant qu’ils disparaissent !

 

Et au fait, si vous voulez rester au courant de toutes les animations, cours, et nouvelles recettes, inscrivez-vous vite à ma newsletter (cliquez ici)... Je ne devrais pas tarder à vous écrire. La prochaine émission radio de La Table de Clémence, c'est dès mardi sur RCF Puy de Dôme.