Passons maintenant à une recette assez chic et exotique, élaborée avec du Bleu d’Auvergne. Les pâtes à ravioles chinoises sont une de ces inventions des belles épiceries asiatiques dont on devient très vite dépendant… Même si là, évidemment, le local ne règne pas. Dans tous les restaurants, on s’aide gaiement de ces petits paquets de feuilles de pâte toutes prêtes pour enfermer gambas et foie-gras, farces fines et herbacées…

Sur Clermont-Ferrand, jusqu’ici, je me fournissais auprès de Monsieur Gaucher, mais j’ai entendu dire que notre caverne d’Ali Baba avait fermé ses portes cet  été. Du coup, l’épicerie Bui Bui, rue Saint-Hérem sera mon nouveau QG de trouvailles extrême- orientales…

Lorsque l’on a un peu plus de temps et/ou, la machine qui va bien, on peut bien sûr faire la totale et réaliser sa pâte à raviole traditionnelle, en l’étalant très finement.

 Et comme je n'ai toujours pas de photos de mes recettes au Bleu, je recycle mes photos de vacances... Un bel oeuf sur le toit de la maison de Dali à Port Lligat, qui se découpe sur le bleu du ciel... On reste dans le thème non? Surtout que c'était le lendemain de la Fête du Bleu...

Et d'ailleurs, petite info: demain, jeudi 5 septembre, je serai sur France Bleu Pays d'Auvergne avec Philippe Viallon pour Tous en Cuisine, à 9h50, en direct du Marché Saint-Pierre. A bon entendeur...

IMG_3463

Pour une entrée pour 4 :

16 feuilles à ravioles chinoises

100 g de bleu d'Auvergne

100g defromage blanc

30 g de noix hachées

sel/poivre

25 cl de Vin blanc sec

2 branches de Citronnelle

4 brins d’estragon

3 Carottes

1 ou 2 Poireaux

1 Navet blanc

Huile d'olive

1 ou 2 échalotes

Sel fin

Piment d'Espelette

En option, un peu de galanga.

 

Dans un saladier, écrasez le bleu d'Auvergne coupé en dés à l'aide d'une fourchette.

Ajoutez le fromage blanc et les noix et mélangez. Vous pouvez ajouter à la farce quelques herbes ciselées bien fin.

Formez les ravioles en repliant chaque feuille en triangle et en collant avec un peu d'eau. Assurez-vous que vous chassez bien l’air pour que la garniture reste bien enfermée à l’intérieur. Avec un emporte-pièce rond taillez en demi-lune. Réservez vos ravioles sans les superposer sur une plaque à pâtisserie.

Épluchez les échalotes et émincez-les finement. Effeuillez les herbes. Otez la première feuille des bâtons de citronnelle et coupez-les en 3 ou 4 . Si vous avez un peu de galanga, épluchez-le et râpez-le.

Ouvrez le poireau en 2 et émincez-le très finement. Éboutez les carottes et pelez-les avant de les émincer en très fines lamelles.

Dans un wok chaud avec de l'huile d'olive, faites suer les échalotes et les poireaux avec une pincée de sel fin. Ajoutez les carottes et la citronnelle. Salez à nouveau et parsemez de piment d’Espelette (n’ayez pas peur d’en mettre trop !). Ajoutez ensuite le vin blanc, laissez évaporer, puis versez 1ou 2 litres d’eau et portez à ébullition. Parsemez alors des herbes. Laissez cuire un petit quart d’heure. Vérifiez l’assaisonnement.

Si vous êtes peu nombreux, faites cuire vos ravioles directement sur le bouillon de légumes, si vous êtes plus nombreux, mettez-les à cuire deux minutes dans une grande quantité d’eau salée. Dressez avec un peu de bouillon et de légumes et quelques pluches d’herbes.