Il y a quelques temps, les Editions Debaisieux m'ont contactée pour leur mitonner quelques recettes pour leur collection de cartes postales. Une maison d'édition 100% auvergnates, on ne lui refuse rien. même si j'avouerais ne connaître d'eux, avant cette collaboration que les posters du Puy de Dôme... Ben oui, quand on habite une région, on achète rarement de souvenirs de chez soi... Ou bien...

Enfin, j'ai été très flattée de proposer mes petits plats (enfin, ce ne sont quasiment que des redites...) au milieu des traditionnelles truffades, potées, aligots et autres choux farcis qui tournent inlassablement devant les vitrines des buralistes depuis que le monde est monde.

Première de la série (bientôt chez vous!), la tarte au Saint-Nectaire. Une pâte brisée, une duxelle de champignons (simplifié pour Monsieur Tout le Monde), du Saint-Nectaire en belles tranches nappé d'un appareil à quiche tout simple. Vu le temps qu'il fait aujourd'hui, c'est encore de saison!

R121-web

"Photos Francis Debaisieux - Editions Debaisieux"

 

1 pâte brisée,

(150 g de farine, 75 g de beurre, 1 jaune d'oeuf, du sel et un peu d'eau) 

3 œufs,

30 cl crème,

1/4  de St-Nectaire, 

500g champignons,

1 échalote,

Un peu de Beurre

Sel et poivre

 

Recoupez à peine les pieds des champignons, lavez-les délicatement sous un filet d'eau puis mixez-les grossièrement (par accoups, c'est mieux).  Epluchez et ciselez l’échalote, et faites-la suer avec du beurre. Ajoutez les champignons dans la sauteuse, salez, poivrez et cuire à peine 5 minutes.

Préchauffez votre four à 180°C. Coupez le fromage en fines tranches (moi, je garde la croûte, mais c'est un choix personnel...).

Battre les œufs avec la crème, assaisonnez.

Chemisez un moule avec la pâte brisée, piquez le fond. 

Couvrez avec la duxelle, répartir le fromage, versez les œufs battus dessus.

Enfournez 45 min.

Dégustez avec une salade croquante à l’huile de noix.

Vraiment délicieux, testée, retestée pour un dîner Slow... Approuvée par tous les participants. Ma seule erreur, ne pas avoir oser présenter à Olivier Nivesse son fromage en version cuisinée. Un Saint-Nectaire si bien affiné, je pensais que c'était sacrilège de le travestir...

La prochaine fois, je vais exprès lui chercher du fromage pour mes petits plats.

Ah! Et la bouteille en fond de photo, c'est l'Annolium blanc de chez Jean-Pierre Pradier. un vigneron installé aux Martres de Veyres, labellisé en bio depuis cette année. En AOC Côtes d'Auvergne, il travaille avec amour et passion des vins qui reflètent vraiment notre terroir particulier. A découvrir absolument!