Pour continuer avec ma nouvelle obsession du safran. Une recette de crème brûlée, inratable et tellement « gourmande » (pour succomber à la mode #TopChef et à ses répliques si prévisibles…).

Je «revisiterai » donc pour vous ce matin, un classique de la cuisine française, avec des ingrédients du quotidien et une touche moderne et intemporelle : celle du safran.

Une fleur, une épice à user et dont abuser sans modération, surtout à l’approche de LA date Fatidique, attendue par les chocolatiers, restaurateurs, bijoutiers et autres fleuristes, et redoutée par tous les hommes et femmes légèrement tête-en-l’air ou moins fleur bleue que la moyenne…

 

Oui, parce que le safran est l’épice aphrodisiaque par excellence : gorgée de phytostérol, une hormone végétale stimulante, connue depuis la nuit des temps et évidemment d’abord par les chinois (ils sont vraiment trop fort en ce qui concerne les plantes !)

« Le safran

 Epice particulièrement réputé, le safran possèderait, en plus, des qualités aphrodisiaques. Il renforcerait l’appétit sexuel et possèderait des propriétés stimulantes sur les zones érogènes. Le safran aiderait à la lubrification des muqueuses vaginales. Il serait donc l’épice parfait pour booster son appétit sexuel. » (passeportsante.net)

 

Convaincus ?!

Alors on passe à la pratique pour bénéficier de tous ses effets avec  l’être  désiré. Attention, ça  va aller très vite :

 

IMG_2289

Pour 4 à 5 crèmes brûlées.

 

 

 

35 cl de crème

15 cl de lait

80 g de sucre

5 jaunes d’œuf

12 pistils de safran

 

 

La veille, mettez à bouillir la crème et le lait. Arrêtez le feu, mettez dedans le safran à infuser. Réservez dans un pot, une bouteille… Ce que vous voulez et une fois refroidi, réservez au frigo jusqu’au lendemain.

Le jour J, allumez votre four à 100°C. Faites bouillir de l’eau et dans une autre casserole, chauffez le lait et la crème (dont vous vérifierez le niveau : si jamais, rajoutez un peu de crème…).

Dans un cul-de-poule (= récipient), fouettez sans excès les jaunes et le sucre, versez dessus le mélange lait/crème bouillant. Mélangez.

Répartissez l’appareil dans des moules à crème brûlée et  posez ces derniers dans un grand plat pour les cuire au bain-marie. (C’est là que l’eau chaude entre en jeu : versez un bon fond d’eau dans le plat.)

Enfournez  1 heure : les crèmes doivent être tremblotantes.

Laissez refroidir et caramélisez au moment avec un peu de cassonade et un fer à souder.

 

Régalez-vous en tête à tête, bien entendu !

 

Le Safran de la Limagne

 

D’autres recettes :

 

Crème butternut au Safran d’Auvergne

Nage de gambas et truite au Safran