Vendredi dernier, je faisais une animation au Pop Up Store Auvergne Nouveau Monde à La Bellevilloise. Un magnifique espace dédié à valoriser notre si belle région. Des concerts, des dégustations, des artistes et des cadeaux made in Auvergne.

Allez y faire un tour, vous avez jusqu'à dimanche!

Je vous livre ici la recette réalisée en atelier: ces biscuits sont à tomber...

Ils ont été si vite dévoré que je n'ai même pas eu le temps de les photographier!

Promis, dés que je refais la recette, je vous donne les photos!

En attendant, quelques images du Pop Up Store:

IMG_1970

IMG_1971

IMG_1973

IMG_1976

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les Biscuits carrés de salers

recette adaptée de celle proposée par Laurent Besnard, accompagnateur en Montagne, sur  cantalrandonnee.wordpress.com/

 

Pour 50 biscuits de Salers :

250 g de beurre demi-sel

460 g de farine  semi complète

180 g de sucre

un peu de poudre de vanille

1 œuf entier

1 jaune d’œuf pour la dorure

 

Sortez le beurre 1 heure avant pour qu’il soit à température ambiante.

Malaxez les dés de beurre avec le sucre et le sel.

Ajoutez l’œuf et la farine (progressivement) en continuant à malaxer.

Lorsque vous avez passé toute la farine, la pâte ne doit pas excessivement coller aux doigts et vous devez pouvoir former une boule compacte. Si la pâte colle trop, ajoutez un peu de farine.

Laissez reposer la boule de pâte pendant 1 heure à température ambiante

Préchauffez votre four à 160°.

Séparez la pâte en 4 boules.

Sur un papier sulfurisé un peu fariné, étalez une boule au rouleau pour obtenir un carré de 25 cm de côté et 2 mm d’épaisseur

A l’aide d’un emporte-pièce cannelé (7 ou 8 ou 9 cm), découpez les carrés. Vous pouvez aussi utiliser une roulette à ravioli...

Dans un bol mélangez le jaune avec quelques gouttes d’eau ,puis badigeonnez les biscuits de Salers à l’aide d’un pinceau.

Enfournez les carrés pour 12 mn.

Pendant la cuisson, répétez les opérations précédentes tant qu’il vous reste de la pâte.

 

Pommes compotées à la vanille du pauvre

 

4 pommes qui tiennent la cuisson

1 cuillère à café de vanille du pauvre (Oxalis)

1 cuillère à soupe de Miel d’Auvergne

Une noix de beurre

 

Lavez et épluchez (ou non) les pommes. A l’aide d’une mandoline ou au couteau, coupez des lamelles de 3 mm d’épaisseur, puis recoupez-les en dés.

Mettez à caraméliser le miel avec le beurre (soyez un peu patient, ça vient!), ajoutez les pommes et la vanille du pauvre. Laissez compoter quelques minutes.

 

Crème légère au géranium

 

½ litre de lait

4 jaunes d’œuf

80 g de sucre

75 g de farine

3 pressions de Brum’ Géranium Rosat

20 cl de crème liquide

20 g de sucre glace

 

Démarrez la crème pâtissière.

Mettez le lait à bouillir. Pendant ce temps, blanchissez en fouettant bien les jaunes avec le sucre, puis ajoutez la farine. Versez sur le mélange le lait chaud, remuez bien et remettez à cuire sur feu moyen. Lorsque la crème épaissit bien (sans bouillir non plus) débarrassez dans un récipient froid.

Laisse refroidir au réfrigérateur.

Dans un saladier bien froid, montez la crème en chantilly avec un batteur avec le sucre glace.

Mélangez délicatement la crème pâtissière avec la crème fouettée. Brumez de géranium (Brum’.fr)

Remplissez une douille cannelée avec ce mélange.

 

Dressez : 1 biscuit, 1 peu de crème vanillée, une cuillère de pommes compotées, 1 biscuit et une pointe de crème.