Mardi 25 septembre, Sonia Lopez calleja, ma chère consoeur épicurienne de Vin de Presse, m'a embarquée dans une jolie aventure: une dégustation avec pour thème la découverte des Fromages AOP et des terroirs d'Auvergne.

5 fromages à cuisiner, 5 accords à respecter.

Est-ce qu'au moins vous les connaissez vos fromages AOP d'Auvergne?

Cantal, Saint-Nectaire, Bleu d'Auvergne, jusque là, vous avez bon... Et ensuite? ça se complique?

Allez, je vous aide, le premier porte le nom d'une race de vaches qui arborent les plus belles cornes imaginables: en forme de lyre; et une robe rousse majestueuse. C'est aussi le nom d'un des plus beaux villages de France... Et oui, bien sûr, il s'agit du  Salers.

Le dernier est cylindrique, à pâte persillée et accepte tous les mariages sucrés salés. Alors alors?... La Fourme d'Ambert, évidemment.
Et un petit tuyau au passage, allez faire un tour sur le site de l'Association des Fromages AOP d'Auvergne, (l'AFA), vous y trouverez des noms de producteurs, des recettes en pagaille, et rêverez de faire un tour chez nous.

D'ailleurs, nous serons aux côté de l'AFA ce lundi 8 octobre à Moulins pour le Toques Chaud, et ferons à nouveau déguster vins et fromages d'Auvergne. J'espère vous y croiser.

En avant-goût, une des recettes proposées.

 Sablé cantal et crème butternut

 

IMG_2008 - CopiePhoto: Marielsa Niels

 

Pour les sablés :

160g de beurre (sorti au préalable pour être bien malléable)

5g de sel

80g de poudre d’amande

60g de vieux cantal

1 œuf

180g de farine

 

Mélangez tous les ingrédients pour réaliser le sablé, sans trop travailler la pâte.

Filmez et mettez au frais 30 minutes. Etalez entre deux feuilles de papier sulfurisé, décollez la feuille du dessus et tracez des rectangles sans tenter de les séparer.   Cuire 30 minutes à 140°C

 

Pour la crème butternut :

1 courge butternut

2 pommes de terre

1 oignon

2 cuillères d'huile d'olive

1 bouillon de volaille

Un peu de lard ou de couenne de jambon

De l’eau

20 cl de crème

Sel et poivre

Quelques  filaments de safran d’Auvergne

 

Vous savez faire une soupe ? Eh bien voilà !

Vous lavez les légumes, vous les épluchez, vous les coupez en gros cubes. Vous faites revenir les oignons dans l’huile d’olive avec la couenne ou le lard, ajoutez la courge puis les pommes de terre et mouillez avec l’eau et la crème à hauteur (pas plus pas moins). Hop le bouillon de volaille, du sel, le safran et on laisse bouillir puis mijoter, jusqu’à ce que les légumes ne résistent pas à la lame acérée de votre couteau.

A ce moment-là, on mixe vigoureusement. On allonge avec un peu d’eau ou de crème au besoin… On assaisonne et voilà !

Un peu de crème, un Du bonheur !

A déguster avec un Annolium blanc 2011 de Jean-Pierre Pradier (Côtes d'Auvergne), comme conseillé par Sonia Lopez Calleja.

 

J'en profite pour remercier mon amie Marielsa Niels, photogrape de talent, qui a accepté de prendre de jolies photos de ces amuse-bouches. sablé tout chaud…

Elle expose en ce moment dans le cadre de Nicéphore à la galerie Dédale à Clermont-Ferrand, jusqu'au 28 octobre, sa série Cendrillon jette l'éponge, à laquelle votre dévouée a prêté sa trogne.

 

849665

Je vous rassure, si jamais un jour, je viens cuisiner chez vous, je ne vous rendrai pas votre cuisine dans cet état!