Bon, vous allez dire qu’on ne se mouche pas avec le dos de la cuillère par chez nous, mais que voulez-vous, mon dévouement inconditionnel à la cause culinaire me perdra !… Il faut bien tester et approuver  pour vous permettre ensuite de vous régaler à la Saint-Valentin avec votre cher et tendre… Je sais, ma tâche est difficile et je sous-estime très certainement les risques que je nous fais courir à moi et à mon Homme. Mais je suis comme ça, et quand il faut s’atteler au sujet du homard, je réponds présente.

 

La vérité ? Promotion incroyable chez Chronodrive (mon pêché inavoué publiquement, mon fournisseur en tout ce que je n’arrive pas à acheter en local ou en bio… Je sais c’est mal, c’est la mort du commerce de proximité, du contact humain, mais avec deux crevettes loin d’être même pré pubères et une activité en lancement, ils sont mes incontournables alliés)

Des homards cuits surgelés à un prix ridicule : après les fêtes, on liquide, c’est bien connu !

Du coup, j’ai sauté sur l’occasion, et j’aurais dû en remplir mon congél, même que!

En une fois les filles couchées, calées avec une bonne soupe dans le ventre, nous nous sommes fait un petit repas en tête à tête, digne d’un restaurant gastronomique.

Une thématique : le orange : du homard, du potiron de l’orange et de la mandarine, vivifiant et délicieux.

La purée potiron mandarine, c’est à essayer, même sans homard : à tomber je vous dis !

 

Ingrédients :IMG_0934

Pour la purée (il vous en restera !):

1 kg de potiron

0.25 kg de pommes de terre

1 brique de lait de coco

Un bouillon de poule

Sel/poivre

4 pressions de Brum’ mandarine

(ou huile essentielle de mandarine)

 

Pour le beurre d’orange :

30 cl de jus d’orange

(pressé et filtré minute pour les plus courageux,

dont je n’ai pas fait partie…)

A peine de crème liquide

3 jaunes d’œuf

75 g de beurre

Sel /poivre                                                     

 

Un homard cuit.

 

Préparez la purée. Lavez, épluchez, videz le potiron puis coupez-le en morceaux grossiers.

Lavez et épluchez les pommes de terre et coupez-les également. Réunissez les légumes dans une grande casserole et couvrez à hauteur d’eau. Salez au gros sel et ajoutez le bouillon de poule. Laissez mijoter, bouilloter, s’attendrir… Et lorsque le couteau transperce sans résistance les morceaux de pommes de terre, c’est cuit ! (Comptez vingt minutes au moins)

Egouttez sans tarder et passez au presse-purée. Si c’est encore très liquide, ne prenez pas peur, c’est normal : remettez la casserole sur le feu et ajoutez le lait de coco, laissez l’eau s’évaporer en remuant très régulièrement.

Lorsque la purée devient assez épaisse, rectifiez l’assaisonnement et brumez de Mandarine.

 

Passons au beurre d’orange. Mettez le jus d’orange à réduire avec du sel et du poivre dans une casserole suffisamment évasée pour que l’opération aille vite. Laissez bouillir en remuant de temps en temps, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’un fond de liquide sirupeux.

Pendant que ça réduit, on s’organise : la crème liquide, le fouet et le mixeur-plongeur à portée de main, le beurre coupé en petits dés et remis au froid, les jaunes d’œufs déjà séparés des blancs.

Parce que lorsque le jus est bien réduit, on agit vite ! une petite giclée de crème dans le sirop, on fouette bien, et on verse dans la casserole les jaunes puis on fouette sur le coin du feu doux sans discontinuer et comme pour une crème fouettée, et en plus, en essayant de bien racler partout. On fait bien mousser jusqu’à consistance pommade et en prenant garde aux bouillons.

Quand vous êtes content de vous, vous remettez une giclée de crème, redonnez un coup de fouet et enlevez la casserole du feu. Jetez alors dans la casserole le beurre bien froid et mixez avec un robot plongeur.

C’est prêt ! Mettez au frais pour que le beurre reprenne bien sa consistance.

 

Avant d’épater votre cher et tendre, préchauffer votre four sur Grill.

Mettez la purée à tiédir.

Coupez en deux le homard cuit avec un bon couteau et en piquant entre les yeux puis bien à plat et sans hésiter.

Posez chaque moitié bien à plat sur une plaque. Si besoin, calez le homard avec un peu d’alu.

Tartinez d’une épaisse couche de beurre d’orange.

Mettez à gratinez sous le grill, et servez sans plus tarder avec la purée.

 

Je vous garantis des sensations gustatives orgasmiques !

Pour le reste… Je ne suis pas responsable de vos choix en matière de compagnie, mais vous la souhaite agréable et attentive…

Ah... Et si vous êtes sur Clermont et que vous ne savez pas quoi faire, je vous rappelle que je donne maintenant des cours de cuisine, au CRESNA (rue de L'Oradou) et à domicile, si l'envie vous en chante...

Consultez le programme sur mon site latabledeclemence.free.fr, et suivez les infos, changements de date, sur Facebook, La Table de Clémence...

Et joyeuse Saint-Valentin, si on ne se revoit pas avant!