« La pluie fait des claquettes… », oui, mais il y a toujours quelques tomates qui traînent sur les étals des petits producteurs. Bien rouges, bien belles, bien tentantes pour se faire un petit gaspacho. Et si vous n’en trouvez plus sur vos marchés, disons que je serai en avance pour la saison prochaine ! N’allez pas penser que je prône la tomate hydroponique et la fraise incolore ! Loin de moi cette idée, mais la recette du gaspacho, c’est une demande expresse d’une très bonne amie que je me devais d’honorer, même si je n’ai pas eu la réactivité très express… Toujours la même excuse : les couches, les tétées, les gommettes et les tours au jardin Lecoq : une vie super remplie et extra trépidante quoi. En tout cas, rappelez-moi de déposer quelques fleurs sur l’autel déjà bien garni du dieu Barbapapa et de la déesse « Free à la demande ». Ma grande crevette est levée tôt mais scotchée devant les épisodes de son héros préféré : ils tournent en boucle mais elle est contente, alors que demande le peuple ! (Oh la mauvaise mère que je suis, qui se débarrasse si facilement de sa progéniture… Allez, pour se rattraper, cet après-midi, c’est atelier pâte à sel, histoire de préparer de belles décos de Noël .

 

POUR 4 BOLS006__4_

3 ou 4 tomates

1 petit oignon

1 poivron vert (ou ½ rouge et ½ vert)

½ concombre

Persil plat, menthe à volonté…

2 gousses d’ail

1 belle tranche de pain

2 ou 3 c/ à soupe d’huile d’olive

Sel/poivre

Tabasco

 

Mettez à tremper la mie de pain dans de l’eau (c’est impeccable pour recycler le pain rassis…). Lavez les légumes, épluchez l’oignon et l’ail, otez les pépins du poivron et coupez tout en morceaux grossiers. Réunissez le tout dans votre blender, ajoutez le pain avec un peu de l'eau de trempage. Salez, poivrez, arrosez d’huile d’olive et de quelques gouttes de tabasco. Faites tourner à petite vitesse et vérifiez la consistance. Si le résultat est trop épais, rajoutez un peu d’eau.

Dégustez bien frais avec des tranchettes de pain grillé frottées à l’ail.

 

Et viva España !