Aujourd’hui, c’est une spéciale dédicace à une de mes ferventes lectrices (vite repérée sur ma « personal blogosphère ») et aux nouvelles mamans de 2010. Je la sais totalement accro au chocolat et elle me demande à chaque fois que je la croise une recette de muffins aux pépites de chocolat que j’avais tentée il y a quelques semaines. Je ne suis pas encore une pro du muffin, si tant est qu’il y en ait, mais cette recette me paraissait trop frileuse niveau pourcentage chocolaté pour contenter une nouvelle maman qui par définition, manque de sommeil, de repos, de fer, de magnésium et de potassium : il était en mon devoir de l’aider à lutter contre le potentiel baby blues qui aurait pu nuire au bien-être de son mignon petit rejeton, en rajoutant un peu de cacao à mon premier essai et quelques pépites supplémentaires pour corser le tout.

Et puis, dans le fait maison, pas d’huile de palme ni de sucre raffiné, donc une planète préservée pour nos bébés qui deviendront bien vite grands ! Si seulement M6 qui se met à l’écologie (on aura tout vu! ) pouvait avec son Capital Terre de mercredi dernier réveiller un peu les consciences qui me paraissent bien engourdie, avec le retour de l’écolo-scepticisme. Faut dire que Guy Lagache et son brushing impeccable contre vents et marées, me paraît avoir plus de chance de séduire la ménagère que Nicolas Hulot et son éternelle coupe au bol. Je regrette de ne pas avoir été au boulot le lendemain de la diffusion pour avoir les commentaires à chaud de mes petites collègues en restauration collective. Je suis sûre qu’elles ont été beaucoup plus nombreuses à regarder Capital que les émissions de Yann Arthus Bertrand sur le même sujet. Personnellement, je n’ai rien appris de neuf en regardant cette nouvelle émission, mais j’étais curieuse de voir comment une chaîne populaire et maintenant à grande vocation éducative allait évoquer la nécessaire responsabilisation du consomm-acteur. Et je trouve que la petite chaîne qui a déjà bien monté, s’en est bien tirée.

Alors luttons ensemble contre l’industrie alimentaire omniprésente et omnipotente, dévastatrice de forêt et de grands espaces : faisons nous-mêmes nos muffins et nos cookies !

Bon, trêve de digression, revenons-en à nos moutons et surtout à nos muffins : comptez 10 à 15 minutes de préparation, pas plus, et 25 pour la cuisson. On se retrouve après pour les commentaires.

 

Pour une bonne vingtaine de petits muffins015__2_

 

350 g de farine

75 g de sucre roux

25 g de cacao (type Van Houten)

1 sachet de levure

1 petite c/ à café de sel

175 g de pépites de chocolat

(ou tablette de chocolat pilonnée violemment

au rouleau à pâtisserie dans un sachet plastique)

 

350 ml de crème liquide

200 ml de lait

75 ml d’huile de tournesol

1 œuf

Un peu d’arôme vanille

 

Préchauffez votre four chaleur tournante à 190 °C (ou 200°C s’il est à chaleur statique, ne le blâmez pas pour autant…)

Mélangez sucre, farine, cacao, levure et sel.

Dans un verre doseur, mélangez tout en mesurant (économie de vaisselle) la crème, le lait et l’huile. Ajoutez un trait de vanille.

Clarifiez-vous l’esprit et l’œuf par la même occasion : mettez le jaune dans le verre-doseur et le blanc dans un petit cul de poule pour pouvoir le battre en neige allègrement.

Bien sûr, vous pouvez sortir votre fouet électrique pour cette opération, mais je vous conseille d’essayer de le fouetter à la main : vous pourrez vous prouver que vous pouvez y arriver et avec un seul blanc, le bras ne force pas tant que ça. Allez, courage ! Je suis avec vous…

Préparez vos pépites si vous avez opté pour la solution tablette de chocolat sinon, sautez à l’étape suivante.

Versez les liquides sur les éléments secs et remuez gentiment, incorporez le blanc en neige délicatement et terminez par les pépites. Ne vous fatiguez pas trop à travailler longuement l’appareil.

Répartissez la préparation dans les petits moules (ne remplissez pas complètement) et enfournez pour 25 minutes environ.

Dégustez tiède ou froid, quand cela vous chante bien évidemment.