Ah ! le joli mois de mai…

Ses journées ensoleillées (entre deux pluvieuses), ses fêtes, ses concerts, et son peu de motivation pour pianoter et tapoter devant son écran !

Pourtant, je cuisine, je marmitonne et papillonne devant mes fourneaux ! Pour un, pour deux, pour quatre et même pour 18, mais aussitôt la mangeaille enfournée, je retourne à ma petite crevette. Pas une seconde à soi ! Elle ne connaît pas les ponts ni la fête du travail ! Et je ne me sens pas de faire la grève pour réclamer une diminution du temps de tétée.

Alors il faut faire rapide et efficace pour se concocter des petits gueuletons pas dégueu en deux deux.

Je me souvenais de crevettes plongées dans un bouillon au lait de coco et à la citronnelle que je dégustais dans une cantine thaïlandaise du temps où j’habitais Paname. Cette odeur, cette saveur… ça vous requinquait sa femme en moins de deux ! Je soupçonne la citronnelle d’avoir des vertus tonifiantes et euphorisantes.

Une petite pointe de nostalgie, il ne m’en faut pas plus pour me lancer dans un petit essai de cuisine thaï. Résultat probant : il a fallu nous raisonner pour ne pas terminer le plat direct.

Pour 4 personnesHPIM2787

450 g de poisson (veau de mer, espadon, thon…)

1 boîte de lait de coco

1 cube de bouillon de légumes

3 ou 4 carottes

2 bâtons de citronnelle

1 piment oiseau

sel/poivre

120 g de riz de Camargue ou riz gluant

Etant donné la rapidité d’exécution et de cuisson, vous pouvez sans soucis commencer par cuire votre riz. Pour le riz gluant, le problème, c’est qu’il faut le faire tremper la veille il me semble… Alors je me suis rabattue sur un bon riz bien de chez nous.

Dans une casserole, versez le lait de coco et l’équivalent de deux boîtes remplies d’eau. Ajoutez le bouillon cube, le piment oiseau et la citronnelle lavée et émincée grossièrement. Salez et poivrez. Mettez à bouillir tranquillement.

Epluchez les carottes, rincez-les et taillez-les en fine julienne (coupez chacune en 2 ou 3 tronçons ; puis chaque tronçons en lamelles de 2 ou 3 mm de large ; puis chaque lamelle en fins bâtonnets). C’est là le plus long du travail.

Plongez votre julienne dans le bouillon et laissez cuire 5 minutes.

Attrapez votre poisson et détaillez-le en cubes.

Faites-le cuire 3 à 5 minutes dans le bouillon.

Servez aussitôt avec le riz.

N’hésitez pas à utiliser des assiettes à soupe et à parsemer de coriandre fraîche ou de ciboulette.