Il est des restaurants dont on se fait tout un plat avant même d’y avoir goûter, ou dîner…

Ainsi, depuis des années, on me parlait du restaurant « Chez Eux » à Clermont-Ferrand. On m’en vantait les mérites, la créativité de leur cuisine, la personnalité de leur déco catégorie Kitch.

Les propriétaires ne misaient que sur le bouche à oreille : pas de pub (à ma connaissance), pas même leur numéro dans les pages jaunes jusqu’à il y a deux ou trois ans. Le côté « Rendez-vous des initiés » marchait très fort pour créer le buzz. A ce que l’on me disait, il fallait s’y prendre tôt pour réserver le week-end… A vrai dire, leur local était je crois assez petit vers la place Gaillard et donc vite plein, ce qui ne retire rien à leur mérite.

Etant donné leur succès grandissant, ils ont décidé de déménager dans un endroit qui leur permet d’accueillir je pense, beaucoup plus de monde : un ancien bar, plat du jour et lieu de concert bien connu des anciens jeunes clermontois : L’Escapade. Pour ce lieu, c’est un revirement total : finis les concerts de Hard, Rock ou Reggae, longue vie au kitch, aux miroirs entourés de fausse fourrure bleue et aux objets hétéroclites…

C’est un choix, pourquoi pas… Quoique, à mon avis, il faut une réelle maîtrise des genres et de la décoration pour que le Kitch soit beau et drôle. Sinon, on sombre vite dans le laid sans second degré aucun, malgré ses efforts. C’est malheureusement ce qui se passe « Chez Eux ». On sent qu’ils ont voulu être second degré, Lady Di, grotte de Lourdes et Compagnie, mais qu’ils n’ont réussi qu’un amoncellement de trucs plus laids les uns que les autres qui ne donne pas très envie de rester.

Bon, ce soir-là, on était entre copines et le but principal était de papoter gaiement. On n’allait pas non plus tourner les talons et chercher un autre resto dans le froid glacial de cette fin Novembre. Et puis ma curiosité me poussait à mener l’expérience à son terme.

Nous avons donc choisi entre le « menu garçon » à 25 euros et le « menu Fille » à 30 euros (les filles seraient-elles donc si dépensières ? et prendraient-elles toujours le menu le plus cher ?…).

Les titres des plats étaient assez bien tournés bien qu’un peu trop alambiqués.

Nous nous sommes retrouvées avec des assiettes complètement dépareillées, pourquoi pas après tout, mais souvent ébréchées et ça, c’est pas terrible.

Enfin elles étaient copieuses et bien décorées, ce qui est l’essentiel, mais rien n’avait de goût propre bien pononcé. La lumière rouge que nous diffusait un spot au-dessus de la table n’aidait pas non plus à ce que nous reconnaissions les goûts : c’est drôle comme la couleur du plat joue sur la perception des saveurs. Comme les couleurs étaient faussées, nous étions complètement perdues. Mes noix de Saint Jacques avaient le même goût que l’espuma de foie gras qui les accompagnait et je n’ai toujours pas déterminé à quoi était la sauce qui les baignaient….

Pour le plat, même constat, le rouge tuait complètement les saveurs s’il y en avait. On sentait juste le sel que le chef avait mis en quantité sur le poisson. Dommage…

Le fromage blanc, lui non plus, n’était pas vraiment mis en valeur : Une louche de fromage blanc battu déposée dans une assiette blanche qui se carapate comme une pâte à crêpe, ça reste peu engageant.

L’assiette gourmande s’est faite attendre longtemps. Et on a fini par voir arriver une grande assiette avec des petits bouts de machins qui avaient tous la même couleur au final avec ce satané spot rouge. Quand on a demandé un peu plus de détails à la serveuse, elle a été bien incapable de nous répondre malgré ses efforts : elle nous a sorti un petit papier tout chiffonné de sa poche arrière et a commencé une périlleuse lecture. Elle était bien gentille et souriante mais rien ne correspondait à rien ; le chef avait dû changer le contenu et ne l’avait pas tenue au courant… Toujours est-il que nous nous sommes retrouvées devant ces bidules aussi peu avancées qu’avant et que tout nous paraissait fadasse, trop sucré et mollasson…

Impression générale plus que moyenne, j’ai été très déçue par cette adresse qui pourtant me faisait tant envie.

Je ne vous recommanderai pas le détour, tant qu’il ne changeront pas la couleur su spot !