cuisine_004Que c’est agréable d’être cloîtré chez soi lorsque la neige tombe dehors à plein temps ! Pouvoir enfiler un deuxième pull et siroter son thé en attendant que la température extérieure daigne grimper un peu. Attraper un bon bouquin et ne pas se soucier de l’après.

Deux degrés Celsius, ce n’est pas un temps à mettre le museau dehors de toute façon… Ma petite huître perlière m’en voudrait certainement beaucoup si je lui faisais connaître le blizzard clermontois, si redouté dans toute la Limagne trans-orientale.

Alors on se concocte de bons petits plats bien calorifiques : une bonne ration de féculents, accompagnée d’une sauce à base de tomates fraîches (ou pelées au jus selon l’avancée dans la saison…) pour les vitamines, de coriandre en feuille pour les antioxydants et la vitamine K, et de thon pour les protéines animales et le phosphore.

Je nous ai préparé ces pâtes en 5 minutes après un tour exténuant au « salon des idées créatives » à la Grande Halle… Un monde fou, beaucoup de stands et de tentations en tout genre et surtout des moules en silicone avec des formes superbes, mais un peu trop chers pour nos finances…

Après ce bain de foule et ces deux heures à piétiner, rien de tel pour vous requinquer !


Sauce pour 2 ou 3 personnescuisine_315

1 petit oignon

3 tomates

(ou une boîte de pulpe de tomate)

5 ou 6 pétales de tomates séchées

¼ de botte de coriandre fraîche

1 c à soupe de vinaigre balsamique

1 c à soupe de sucre roux

1 boîte de thon au naturel

1 c à soupe d’huile d’olive

sel/poivre

des spaghettis à volonté

(ne me demandez pas la quantité,

je suis incapable de doser les pâtes !)

Du parmesan entier

  

Mettez une grande quantité d’eau salée au gros sel à bouillir pour les pâtes.

Commencez sans plus tarder la préparation de la sauce : épluchez votre oignon et coupez-le en tous petits dés. Dans une sauteuse, une poêle, ou mieux un wok, faites chauffer à feu vif l’huile d’olive et jetez-y l’oignon pour qu’il s’exprime une dernière fois avant d’être noyé dans la sauce.

cuisine_309Ouvrez la boîte de thon, égouttez-la bien, émiettez sans exagérer la tranche entre vos doigts et ajoutez les morceaux à l’oignon qui a eu largement le temps de blondir tout seul. Le thon va lui aussi se colorer pendant 2 ou 3 minutes.

Il est peut-être temps de plonger les pâtes dans leur bain bouillonnant…

Coupez les tomates en dés et versez-les dans leur dernière demeure. Assaisonnez, sucrez et arrosez de vinaigre balsamique et de 5 cl d’eau. Ajoutez les tomates confites coupées en fines lanières.

Baissez un peu le feu et laissez mijoter le temps de la cuisson des pâtes. Ajoutez vers la fin de la cuisson des pâtes les feuilles de coriandre lavées et légèrement hachées dans la sauce. Si la sauce a trop réduit, allongez-la avec un peu d’eau.

Egouttez les pâtes, arrosez d’huile d’olive et servez aussitôt avec la sauce et un beau morceau de parmesan pour parsemer son assiette de jolis copeaux.

Qu’est-ce que c’est bon des pâtes au thon !