J’adore le poisson, sous toutes ses formes. Cru, en papillote, en filet ou fumé, tout en lui me séduit. Mais avant tout, je l’aime entier, lorsque ma fourchette à tout loisir de farfouiller dans ses entrailles pour en extraire toute la chair goûteuse. C’est un travail de longue haleine, qui demande un peu de minutie et beaucoup de patience mais cette attente semble décupler les saveurs. C’est peut-être un vieux gène de chasseuse qui se réveille en moi lorsque le poisson se retrouve à ma merci dans mon assiette : c’est à moi de choisir le bon moment, l’angle d’attaque pour ne pas l’effrayer ni abîmer ses chairs, le dépecer avec délicatesse, le désaréter précautionneusement, creuser ses joues pour ne pas en perdre une miette…

Alors quand une dorade croise mon chemin, la tentation est trop forte : qu’elle soit née royale ou grise, j’en fais mon affaire !

Point de vue budget, on s’y retrouve également : les poissons entiers sont bien moins chers que les filets levés on ne sait où ni à quelle profondeur…

Enfin ce coup-ci, ma poissonnière n’a pas vraiment accompli son rôle jusqu’au bout : j’ai dû évider et écailler mes petits poissons toute seule comme une grande : heureusement que je sais faire ! ça m’a permis d’apprivoiser un peu plus mes petites compagnes d’un soir…

Pas envie de me compliquer la tâche, je vise l’efficacité : une formule déjà éprouvée et approuvée. Deux minutes de préparation pour un résultat nickel. Une petite touche de tapenade et de fenouil souligneront avantageusement le goût des dorades.

 Pour 2 personnescuisine_280

2 dorades portions vidées et écaillées

2 c. à soupe de tapenade

(verte pour un résultat plus doux)

1 c. à soupe de graines de fenouil

1 c. à soupe d’huile d’olive fruitée

sel/poivre

 Préchauffez votre four à 200°C.

Graissez votre plat avec un peu d’huile d’olive. Vérifiez que les dorades ont été bien vidées en faisant couler à l’intérieur un filet d’eau et en grattant les parties sanguinolentes. Séchez-les et déposez-les dans le plat. Fourrez-les avec une bonne cuillère de tapenade. Saupoudrez-les de graines de fenouil puis de sel et de poivre. Arrosez-les d’une bonne huile d’olive bien fruitée et enfournez pour 25 à 30 minutes.

Humez profondément ce parfum méditerranéen et régalez-vous.

Si vous utilisez de la tapenade d’olives noires, le goût sera évidemment plus corsé, mais tout aussi bon !