Avec ma manie de prévoir toujours trop (on ne sait jamais, peut y avoir un car de japonais qui débarque dans la nuit, et ma grand-mère m’a transmis cette bonne vieille coutume chrétienne du « couvert pour l’étranger » [qu’elle même n’aurait peut-être pas mis en application… Mais bon, petite fille j’y croyais dur comme fer]), me voilà après la réalisation des poires de poulet avec sur les bras: des foies de volailles crus, des foies de volaille cuits, de la farce fine de poulet crue et de la brunoise de poire cuite… Sans compter mon pain d’épice qui attend bien sagement dans le placard…

Le lendemain des gros repas, j’impose généralement à la maison une « journée d’action discrète diète ». N’en parlez surtout pas à mon doux et tendre, le propre de cette journée, c’est de se dérouler dans la plus grande discrétion et dans la douceur :

  1. On      prolonge la grasse mat’… D’où petit-déjeuner tardif et équilibré :      jus de fruits pressés, du pain avec beurre et confiture (pour pas qu’il      tique), un laitage.
  2. On      saute du coup le déjeuner : quand tu petit-déjeunes à 11h /midi, tu      assumes !
  3. Au      dîner, on fait le plein de crudités ou on se gave de soupe.

 Mais pour faire passer les crudités, il faut trouver un moyen subtil et apporter des protéines à l’homme qui a un peu jeûné tout au long de la journée. Alors, je coupe la poire en deux : faire plaisir et pas trop lourd en utilisant tous mes petits restes…

Est-ce la peine de préciser que nous nous sommes régalés ?

Vu que tout était déjà prêt, ça m’a pris 5 minutes de préparation à tout casser. Si vous n’avez pas osé vous attaquer aux poires de poulet, je reprends pour vous la préparation des rouelles de poulet : un délice je vous dis !

Pour 4 assiettes

200g de chair de pouletcuisine_283

(des escalopes seront parfaites)

10cl de crème

1 blanc d’œuf

4 g de sel

poivre blanc

1 poire bien ferme

5g de beurre

sauce soja

10 g de sucre

200 g de foies de volaille

½ échalote

10 g de beurre

sel/poivre

1 jolie salade

2 tomates

1 cuillère de vinaigre de cidre

3 cuillères d’huile de noix

fleur de sel

4 tranches de pain d’épices

Coupez votre poire en brunoise, faites-la revenir 2 minutes dans une poêle où a préalablement caramélisé le sucre avec le beurre ; arrosez de sauce soja et débarrassez.

Prélevez 50 g de foies de volaille, hachez-les menus. Pelez et ciselez l’échalote, mettez-la à blondir dans la poêle avec 10 g de beurre et ajoutez les foies. Laissez cuire 5 minutes en remuant bien (les foies attachent très vite si la poêle n’est pas assez chaude.) puis débarrassez.

Pour la réalisation de la farce, les éléments doivent être bien froid et mieux vaut mixer par petites quantités pour ne pas trop échauffer les chairs. Coupez les escalopes en dés ; préparez votre blanc d’œuf, pesez votre crème et mixez bien avec l’assaisonnement pour obtenir une farce homogène et compacte. Ajoutez à cette farce la moitié de la brunoise de poire.

Sur 2 feuilles de papier film assez longues et superposées, déposez au milieu et en bande pas trop large la farce, puis par-dessus les foies de volaille hachés. Avec le film, refermez votre boudin et roulez-le bien pour l’emprisonner en entortillant les bouts (comme si vous étaliez au rouleau une pâte à tarte). Faites cuire ce boudin 15 à 20 minutes à la vapeur.

Pendant ce temps, lavez la salade et les tomates ; coupez ces dernières en dés ou en lamelles, à votre convenance. Répartissez ces crudités dans vos assiettes.

Préparez votre vinaigrette avec le vinaigre de cidre et l’huile de noix.

Mettez à fondre un peu de beurre dans une poêle bien chaude et faites revenir les foies restants à peine recoupés. Assaisonnez et ajoutez le reste de la brunoise de poire. Laissez cuire 5 à 10 minutes en fonction de votre goût.

Tranchez le boudin de poulet et disposez sur l’assiette, ajoutez un peu de vinaigrette et les foies tous chauds. Une petite tranche de pain d’épice et voilà une entrée ou un plat qui améliore le quotidien !

Enfin c’est sûr qu’il vaut mieux avoir déjà des restes de la recettes des poires de volaille pour que ce soit un plat minute ! Alors militons ensemble pour les restes ! Tout peut servir et être réutilisé !

cuisine_289