Et oui, va falloir s’y résoudre, l’Automne est bien là… Remarquez, elle arrive avec son lot de fruits et de légumes gorgés du soleil qui s’éloigne maintenant irrémédiablement. Et puis quelles couleurs dans la nature ! Quels parfums ! Ce week-end, nous avons profité des derniers jours de beau temps pour aller chasser la mûre sauvage au péril de nos vies et de nos jambes un peu trop dénudées. C’était un peu la fin, mais on en a quand même ramené 3,5 kg ! De quoi préparer une bonne confiture qui disparaîtra avant les premières neiges…

J’avoue, je ne suis pas une pro de la confiture, alors tout commentaire, truc ou astuce qui pourrait me faire progresser est le bienvenu ! Une chose est sûre, elle est délicieuse mais ça dégouline par les trous de la tartine !

Autre chose, je n’arrive pas à prendre parti entre gelée ou confiture : j’aime les morceaux mais trop de pépins tue le pépin ! Alors comme j’avais de la quantité, j’ai fait mon petit mélange

Pour 1kg de mûres

(Dont des pas mûres)

700g de sucre

1 jus de citron

Stérilisez vos pots en les plongeant 1 minute dans de l’eau bouillante, puis retourner-les sur un torchon bien propre.

Ma casserole n’étant pas assez grande pour accueillir toutes ses petites mûres abandonnées, j’ai commencé par m’occuper de la moitié avec la moitié du sucre. J’ai mis tout ça à cuire gentiment une trentaine de minutes en écumant aussi souvent que les mûres me le réclamaient.

Puis j’ai passé le tout dans un chinois étamine (ces petites grilles très très fines) en écrasant bien pour récolter le beau jus noir.

(entre nous, si vous voyez mon homme, dites-lui que je serai ravie qu’il m’offre pour Noël un beau presse purée…)

J’ai reversé tout cela par-dessus le reste de mûres, citron et sucre qui attendaient déjà leur tour dans la marmite. On remet tout ça sur le feu, on réécume, on passe quelques coup de fils en attendant et après 40 minutes on arrête tout.

Il ne reste plus qu’à remplir les pots, les fermer à chaud et les retourner jusqu’à complet refroidissement. 

cuisine_048